Cartier s’invite au Grand Palais

On 7 février 2014 by Fanny

Et nous aussi ce samedi ! Enfin on a essayé !

L’expo a ouvert ses portes le 4 décembre et prendra fin le 16 février. Je me suis dit, les soldes ont commencé il y a un moment, on est en plein milieu de la durée de l’expo, on va être tranquille ! Tu parles ! Je vous recommande vivement faire ce que je n’ai pas fait, c’est-à-dire, prendre les billets coupe file (ou venir avec ma copine Claire, enceinte de 5 mois, ou emprunter un enfant en bas âge quelque part !). Bref, comme des nazes, avec chéri, on a fait la queue…

cartier_expo_1

On arrive devant le Grand Palais, on dépasse un peu le panneau « A partir d’ici, 2h30 d’attente ». On n’y prête pas beaucoup attention d’autant plus que la file n’est pas immense (par rapport à Pirate Des Caraïbes à Disney, c’est de la rigolade !!). Oui mais afin de réguler le flux à l’intérieur, les gens comme nous de la queue sans ticket coupe-file/copine enceinte/enfant en bas âge de prêt passent 6 par 6 tous les 20-30 minutes… Je vous passe l’attente interminable, le froid qui tombe sur Paris, mais bref, à 17h03, après exactement 2h d’attente, on entre enfin…

cartier 1

A l’intérieur, c’est la grosse blague… L’expo est sur-fréquentée. Les vitrines sont quasiment inaccessibles. Tous les hommes accompagnateurs archi blasés dans la file d’attente semblent maintenant aussi hypnotisés que leur femme par tous ces bijoux ! Et il y a de quoi, des colliers sublimes, des émeraudes, des saphirs énormes, des diadèmes somptueux, mais aussi des horloges en nacre et diamants, des broches, des robes parées de pierres précieuses…. C’est un délice pour les yeux (d’ailleurs, j’ai laissé quelques post-it si vous cherchez une idée pour mon anniversaire…).

cartierr

Il fait très sombre dans la salle, ce qui permet certes une mise en valeur exceptionnelle des objets, mais qui rend quasiment illisibles les textes explicatifs  apposés sur les vitrines (quand ils ne sont pas à moitié arrachés…).

L’exposition est organisée en trois temps. Au début, les vitrines sont remplies d’objets qui retracent l’évolution de la marque de joaillerie (art déco, période moderne…). Puis, au travers de plusieurs pays, on nous explique les influences des différentes collections (Inde, Egypte…).

cartierrr

L’expo se termine par la présentation des bijoux de nombreuses personnalités : le diadème de mariage de Kate Middleton, entré dans la famille royale en 1936, les parures d’Ella Fitzgerald, la broche fétiche de la Reine d’Angleterre, la bague de fiançailles et les colliers en rubis de Grace Kelly

bee47d83f25f9121310a1c336837bf8d

Vous serez captivés par les croquis qui ont mené à la conception des plus jolis (et chers…) bijoux et objets du quotidien luxueux (étuis à cigarette, nécessaire de voyage, horloges…) de tous les temps !

Bref c’est une exposition assez courte (comptez 1h) mais qui se suffit à elle-même après 2h de queue… Elle est à faire si vous êtes accro aux jolies choses, en semaine de préférence et avec des billets coupe file (of course). Pour ce faire, rendez vous au Grand Palais jusqu’au 16 février prochain (pour plus de renseignements, cliquez ici! ).

En attenant, je vous laisse avec cette jolie vidéo teaser de l’exposition!

2 Responses to “Cartier s’invite au Grand Palais”

Laisser un commentaire